Cassis, belle et bourgeoise petite voisine Marseillaise

« Qui a vist Paris, se noun a vis Cassis, a ren vist » ( Qui a vu Paris, et non Cassis, n’a rien vu ! )

Cassis est une visite incontournable. En plein été, vous vous apercevrez que le dicton est appliqué à la lettre par les vacanciers qui convergent en masse vers le village.

Un des attraits du village sera de randonner sur les chemins alentours offrant des points de vue véritablement exceptionnels. Si vous avez suivi notre petit guide, vous aurez eu l’occasion de découvrir Cassis par le haut des falaises du Cap Canaille ou les Calanques.

A Cassis, vous pourrez prendre un bateau pour découvrir le parc naturel des  calanques entre Cassis et Marseille. Si vous n’avez pas pu les découvrir par les chemins, cette escapade maritime est indispensable. Départ du Port, toute l’année, de 45′ à 2h. Notre conseil : Si vous êtes pressés choisissez la balade de 45′ et  vous verrez  la plus belle calanque : En-Vau. Si vous avez le temps, alors, poussez partez pour le grand tour, car les  calanques Marseillaises sont très belles.

Le + BPP : La visite du village est agréable et les terrasses du Port accueillantes. Si vous décidez de manger une Bouillabaisse, opter pour un restaurant ayant signé la charte de la Bouillabaisse (chez Gilbert sur le Port).Vous vous régalerez de mets Provencaux « Au Calendal » rue Brémond, derrière le Port.
Et..un petit dernier, mais qui s’est révélé assez vite comme une valeur sûre, Angelina 7, av. Victor Hugo: produits frais et cuisine raffinée.

On trouve plusieurs plages de galets à Cassis. La plus grande à côté du port, et la plage du Bestouan à l’ouest sur la route de la presqu’île.  Au bout de la route, un peu plus loin le parking de la presqu’île, depuis lequel vous accédez à des  plages de rochers. Sympa pour s’isoler un peu (un peu alors, mais pas trop !)  par contre la mise à l’eau est plus difficile. La route de la presqu’île permet aussi d’accéder au parking  au pied de la calanque de Port Miou, départ d’une randonnée qui pourra vous conduire jusqu’à Marseille par les calanques (pour les costauds seulement, 6 à 8 h de marche et 25 kms)

En Provence, quand on parle marche en été, on pense eau ( 2l par personne), capeou (chapeau), lunettes et crème solaire

L’accès au massif des Calanques aux falaises de Canaille est susceptible d’être restreint par vent fort ou risques d’incendie avérés

Le + BPP : En quittant Cassis, faites un stop au Vignoble Bodin sur les hauteurs, au pied du col de la Gineste, un blanc de Cassis en souvenir, autour de 12€ la bouteille, mais une valeur sure.

Plus d’info : http://www.ot-cassis.com/fr

Publicités

La calanque d’En-Vau : Une perle en Méditérranée

Entre Cassis et Marseille une bonne douzaine de calanques vous charment tout au long d’un merveilleux littoral classé en parc naturel.
Mais il en est une sans pareil, majestueuse par ses parois calcaires qui se précipitent dans l’eau turquoise, étroite et profonde pour en interdire l’accès aux grosses embarcations trop curieuses:La calanque d’En-Vau.
Accessible depuis Cassis après plus d’une heure de promenade par un sentier escarpé mais praticable, on y parvient aussi en venant de Marseille, depuis le col de la Gardiole. Bonnes chaussures et gourdes d’eau indispensables.
Vous arriverez tout en haut de la calanque, n’hésitez pas à descendre dans la gorge, jusqu’à la petite plage de galets lovée tout au fond.
Un incontournable au programme de votre visite en Provence