Pic de Bertagne : Le sommet des Bouches du Rhône (1040m)

Incontournable pour les randonneurs de passage: Se payer le sommet des Bouches du Rhône à 1040m !
Inaccessible l’été en randonnant depuis Gémenos, car les massifs sont interdits après 11h. Le Pic de Bertagne est est quand même accessible par la route, pour les cyclistes. On le voit de loin, avec sa falaise de 200m surplombée par un champignon géant tout blanc (radar aérien). Pour faire une belle boucle de 4h30 à 6H30 de marche( selon la cadence et la pause casse croute), on partira suffisamment tôt de Gémenos par le vallon de la Galère, qui offrira une belle vue sur la vallée d’Aubagne. Une fois au sommet du col de l’Espigoulier, on attaquera un sentier en surplomb de la route vers le Vallon de Pourceu, pour arriver au monument des excursionnistes Marseillais. Ensuite par Boussigou vous atteindrez le col de Bertagne et le pied de la dent rocheuse, que vous attaquerez par le Nord, jusqu’au sommet. A cette endroit l’ascension est plus escarpée, une bonne forme est donc requise. Une fois au sommet, laissez vous guider par la trace du GR qui vous conduira au bord de la falaise. De là, une vue incroyable vous permettra d’embrasser en 360° Marseille et ses collines, la vallée de Cuges et le haut Var, mais aussi le Géant de Provence : Le mont Ventoux (par temps clair); Pour rentrer, suivez le col du Fauge au sud, le Gour de l’Oule pour terminer sur la Vallée de St Pons.
Cette boucle nous semble la plus sympa, avec le paysage le plus varié. Cependant, il est possible de faire un beau 20130331_105538_resized_1 circuit en montant par le col du Fauge et en descendant par les Glacières (départ et arrivée : Vallée de St Pons)
Chaussures de marche ou de trail indispensables. Pour vos visites en Provence, et votre randonnée, n’oubliez pas une carte, de l’eau, un bon casse croute, et de quoi vous couvrir. A 1040m , il arrive qu’il fasse frisquet !

Publicités