Marseille : Musées et principaux sites

Les principaux sites

  • Le Vieux Port, le Fort Saint Jean
  • L’Abbaye Saint Victor, le Palais du Pharo
  • Notre Dame de la Garde
  • Les Iles du Frioul et le Château d’If
  • Le Panier, la Cathédrale de la Major, la Vielle Charité
  • Le Stade Vélodrome
  • La cité radieuse, Le Corbusier
  • La corniche, le Vallon des Auffes, le parc Borély et le parc balnéaire du Prado
  • Les Goudes, les Calanques
  • Le J1 et le J4

Bons Restos !

L’assiette, c’est du sérieux. Pour compléter nos recommandations inclues dans les articles. nous avons décidé de relayer les infos de professionnels du coup de fourchette.
Ainsi nous condensons dans cet article, les meilleures tables du moment, testées par le « Bouche à Oreille » et « contrôlées » régulièrement. Ce sont les très bonnes tables du coin entre 25€ et 40€/pers

« Le Bouche à Oreille » est le guide de référence des bons restos : sa particularité est d’évaluer de manière parfaitement indépendante les tables de la région, fourchette en main, sans se faire connaître et en payant les additions. Un gage de sérieux !
Procurez vous ce guide dans les offices du tourisme et dans certains restaurants (évidemment les mieux notés)

Aix en Provence
-Les écuries de l’Aube
Belles viandes, mais aussi poisson du jour. Des accompagnements avec des légumes frais et un vrai pâtissier à bord. Un jeune chef à la cuisine « travaillée et délicate »… décor champêtre. Menu 35€, formules 20€ et 28€.
Domaine de l’Aube. Route de Jaumegarde 13100 Saint Marc Jaumegarde 04 42 24 92 86

Gemenos
Le village s’est bati une solide réputation gastronomique, et on y trouve de nombreux établissements de bonne facture. Nous vous conseillons quelques adresses:
-« Di qui, Di la », Restaurant italien à la cuisine recherchée, vous régalera de spécialités (ne pas rater les rizottos, les pâtes muzzarella di buratta)
– « la petite cave », (pas donné, mais notamment de belles viandes)
– « Chez Marius », une valeur sure pour l’établissement historique de la ville.
-le « 36 », Plus simple mais très bon,le 36 (quelques plats traditionnels Corse)
-« le relais de la Magdeleine », Si le budget le permet, c’est une des étapes gastronomiques de la région. Un dîner d’été dans le parc devant l’immense bastide, sous les platanes sera un souvenir inoubliable.

La Ciotat
-Carpe Diem
Excellent resto de crêpes, inattendu à La Ciotat, et qui fait la différence avec les restos du port.
21 bd de Saint Jean 13600 La Ciotat 04 42 73 79 19 (fermé le mercredi)

-Di’Vino
A l’écart du port, une cuisine raffinée à consonance Italienne. Un resto digne de ce nom ! Une carte très élaborée et variée, des mets cuisinés avec une touche gourmande sans pareil (viandes, polenta, linguinis…)
Carte de 11 à 25€, menu dégustation 42€ (fermé samedi midi et dimanche)
310 av Guillaume Dulac 13600 La Ciotat

Cassis
– Le Calendal
Juste derrière le Port et depuis 1987 ! Un accueil sympa, une cuisine fraîche et la fameuse exclusivité du « Tian » (un dérivé très réussi de la bouillabaisse)
Une très bonne adresse. La salle est petite, 4 tables en terrasse , réservez !
3 rue Brémond 13260 Cassis 04 42 01 17 70

Marseille

 

– Les Echevins
A 2 pas du Vieux Port, pour éviter les restaurants « touristiques » la bonne adresse !
Plat du jour et formule à 14,50€, pour une cuisine traditionnelle donnant priorité au goût, avec un chef adroit et des produits frais (laissez vous tenter par le café gourmand..)
Formule 14,50€ en semaine (fermé Dimanche, lundi et Mardi soir)
44 rue Sainte 13001 Marseille 04 91 12 82 25

– Le bistrot des dames
Une bonne surprise sur le Vieux Port, plus exactement place aux huiles. D’excellents mets cuisinés par un chef expérimenté, sans fausse note et pour tous les goûts (viandes ou poissons) et un accueil remarquable. Une carte des desserts exquises, de quoi se régaler !(ouvert 7/7)
34 place aux huiles 13001 Marseille 09 73 67 29 15

-Le Bistronome
Un chef qui fait profiter des « bon coups du marché, pour en faire profiter ses clients ». C’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Donc du frais, un bon tour de main, des plats plutôt façon tradition, et donc forcément du bon !
Formule à 15€ à 18€ le midi, et 24€ le menu le soir
5 place Sadi Carnot 13002 Marseille 04 91 52 47 49

-On dine
Philosophie Bistronomie (iso du confrère précédent le Bistronome)
Du savoir faire, des mets succulents et une carte variée, beaucoup d’expérience dans la cuisine, et une carte des vins « axé sur le plaisir »…
un « coup sûr » comme on dit à Marseille ! Menu 25€ le midi, et 32€ le soir (fermé samedi et dimanche)
22 rue de la Guirlande 13002 Marseille 09 83 53 83 41

-So Marseille
Très abordable (14,5€ la formule et 17€ le menu du midi), le chef maîtrise et optimise une cuisine gourmande. Une repas soignée, dans le détail réalisé par un pro..(ouvert 7/7)
234 quai du Port 13002 Marseille 04 91 91 31 75

-La marine des Goudes
Une ode aux saveurs de la Mer. Ce crochet par le bout du bout du 8e arrdt de Marseille vaut le coup, notamment pour gouter la fameuse Bouillabaisse réalisée dans les règles de l’art. Le BaO explique même que la Marine des Goudes rend ses « lettres de noblesses à cet exercice galvaudé ». Le spectacle est aussi pour les yeux, avec vue sur mer. Incontournable !
en saison ouvert 7/7, (hors saison fermé dimanche soir, lundi soir, mardi et mercredi soir)
16 rue Désiré Pellaprat 13008 Marseille 04 91 25 28 76

« Les Terrasses du Port » à la Joliette : luxe et vue unique sur le port

Avec l’ouverture du centre commercial Les Terrasses du Port, Marseille s’est doté d’un « mall » à l’Américaine : Avec ces 190 boutiques, les promoteurs visent avant tout les CSP+ croisiéristes, en escale au pays du pastaga. Avec cette réalisation, le quartier de La Joliette achève sa transformation : Avant, passerelles grisâtres, quais sombres peu ou mal fréquentés. La Joliette, quartier du port, vivait au rythme des embarquements des Ferrys, des embauches matinales des dockers, et certainement de quelques voyous Marseillais préparant leurs mauvais coups au fond des bistros peu recommandables. Aujourd’hui, c’est Marseille-Miami! Les employés du business center des Docks tout proche, les cohortes de croisiéristes tout frais débarqués, et les élégantes Marseillaises convergent vers ce temple de la consommation, et assurent au lieu une fréquentation cosmopolite.
Le clou de cette visite commerciale est la terrasse au 3eme niveau. Vous surplomberez les quais des ferrys de la SNCM. On les toucherait presque…un point de vue unique sur le port.
Pour les fous de shopping, des enseignes grand public, mais aussi du luxe, ou haut de gamme, quelques boutiques de produits régionaux et même …une boutique de diamants.. Vendre des diamants en plein 2eme arrdt de Marseille, qui l’eu cru? En tout cas nous, on veut y croire! Cette ville a un potentiel incroyable, ce temple du shopping est il un mirage, ou l’indice évident de la nouvelle attraction planétaire 😉 de Marseille ?
visite à coupler avec le Mucem, à

Le niveau 3 et vue sur les quais

Le niveau 3 et vue sur les quais

vous juger ! (parking 9 euros pour 4h)

Les Alpilles : St Rémy de Provence, Eygalières

Le village d'Eygalières

Le village d’Eygalières

A la limite des bouches du Rhône et du Vaucluse, les Alpilles sont un coin de Provence un peu retiré mais qui propose aux visiteurs quelques très beaux villages, encore trempés dans ce (très recherché) jus Provençal d’autrefois. Maison de pierres, vignes, tonnelles, chapelles et campaniles… si cette énumération ne vous laisse pas insensible, n’hésitez plus : consacrez une journée à la visite des Alpilles. Quel régal, le temps d’un déjeuner ou d’une promenade.
En venant de Marseille, avant d’entrer dans Salon de Provence, vous vous dirigerez vers St Rémy de Provence. St Rémy est depuis 40 ou 50 ans le fief de quelques personnalités et a attiré notamment de nombreuses stars TV : Les Drucker, Sabatier, Amanda Lear, y possèdent une Maison. Avec ses ruelles, ses fontaines, ses champs de coquelicots, ce village typique vous séduira. St Rémy, autrefois comptoir Romain propose aussi aux amateurs de pierres antiques quelques sites à visiter. Ces lieux sont souvent gardés par des cyprès bien taillés, confèrent à l’endroit un certain prestige : Les termes seront le passage obligé de nos visiteurs à la recherche de ce passé antique.
Moins connu, plus petit et très beau, nous vous conseillons le village d’Eygalières, ses ruelles bordées de maisons en grosses pierres blanches. Treille de vignes et autres micocouliers donnent une touche de perfection à ce décor provençal.
Il faudra trouver l’ombre d’une tonnelle, dans la grand rue qui monte vers le vieux village et les ruines du château, pour se dire, ça y est! s’il existe un bout de Provence, référence du savoir vivre, je l’ai peut être trouvé. Oui, et non, il en existe tant d’autres!
Plus d’infos sur les évènements et fêtes à Eygalières

Marseille et sa région toujours Capitale de la culture

CULTURELA CULTURE s’écrit toujours en capitale à Marseille. Un programme permanent d’expositions et de spectacles se déroule toute l’année : Mais commençons par la star : Inauguré en 2013, le Mucem, musée des civilisations de l’Europe et de la Mediterranée, est incontournable tant par son architecture unique (exceptionnelle .. on vous dit !) que par ses expositions permanentes ou temporaires. Pour les amoureux de points de vue, les terrasses et passerelles et notamment entre le Mucem et le Fort St Jean offrent promenades et sittings contemplatifs : Terrible !

 

Fontaine de Vaucluse

Fontaine de Vaucluse est situé à une dizaine de kms de L’Isle sur Sorgues (A 1h30 de Marseille par l’A7, sortir à Cavaillon). Ce charmant village Provençal source de la rivière La Sorgues, est aussi une curiosité géologique et hydrologique, car la source est l’exsurgence la plus forte de France. Pour la trouver, à partir du Village, il faut emprunter un chemin sur moins d’un 1 km, jusqu’au pied d’une falaise abrupte. L’été, les eaux sont calmes, la source au plus bas, et on aperçoit la cavité d’où l’eau jaillie. Au Printemps, les eaux du Mt Ventoux, du plateau d’Albion, de la montagne de Lure grossissent le débit et une cascade impressionnante se forme.
Fontaine de Vaucluse est certainement le site le plus visité du département. Nous recommandons donc de faire cette visite au Printemps et en Automne. En été, venez tôt !
Le site est aménagé pour accueillir les touristes. Malheureusement, l’affluence et l’offre commerciale (Restaurants, boutiques de souvenirs) dénature quelque peu ce superbe endroit.

Cette visite pourra être couplée avec la découverte du village de Gordes.
Plus d’infos : office du tourisme de Fontaine de Vaucluse

Roussillon : Le sentier des ocres

A mi-chemin entre Apt et Gordes, le sentier des Ocres de Roussillon (84) est une des visites les plus surprenantes et inattendues, en Provence.
Si les gorges de la Nesque rappellent Grand Canyon; Les carrières de Roussillon forment un « Monument Valley » en miniature, avec contrastes, formes et couleurs magnifiques. Véritable curiosité géologique, le site est le vestige de la période marine du Luberon.
Le village a mis en valeur ses carrières en proposant une promenade, le sentier des ocres (2,50€/pers): 2 boucles au choix de 35′ et 50′, permettent de découvrir un panorama grandiose, les cheminées et l’histoire de la carrière.
Couplée avec la visite de Gordes ou Fontaine de Vaucluse, Roussillon complètera parfaitement votre journée.

Pour les inconditionnels de paysages singuliers, le village du Rustrel, plus à l’Est, propose aussi la visite des carrières d’Ocre. Les paysages et reliefs appelés « Colorado Provençal » sont variés, mais le rendu général, moins spectaculaire qu’à Roussillon.

En savoir plus: http://www.roussillon-en-provence.fr/

Luberon Nord : Les gorges de la Nesque

A environ 1h30 de Marseille, Les Gorges de la Nesque sont Situées dans le Parc Régional du Luberon. Elles sont parmi les plus spectaculaires de Provence.
En voiture ou moto, le départ est situé à Monieux. Sur une quinzaine de kilomètres, les points de vue se succèdent et vous aurez l’embarras du choix pour quelques stops photos.
Avec ces superbes canyons et des falaises de 200 à 300m, ce lieu est grandiose. On est étonné de trouver ce site dans le Lubéron, peu connu, mais très , très spectaculaire.
Au fond des gorges, des chemins de randonnée permettent des ballades somptueuses.
La sortie des gorges vous mettra sur la Direction du Sud Luberon : Champs de lavandes, villages provençaux et paysages superbes au programme.

Le + bpp: Faire étape à Sault sera un bon moyen pour vous approcher des gorges (à 5 kms). C’est Un charmant village planté sur un promontoir dans le Nord Lubéron.
Si vous passez la nuit à Sault, ne prenez pas le petit déjeuner à l’hôtel, mais au café du Belvédère; avec une vue magnifique sur la plaine et le Mont Ventoux. Rien de mieux pour préparer l’itinéraire et le programme de la journée.

Un super + bpp: Si le budget le permet, dînez ou déjeunez au restaurant « Les Lavandes » à Monieux (Départ des gorges). Sur la place du village, la terrasse surplombe la plaine. Spécialiste de la Truffe, nous vous conseillons le menu Ventoux à 33,50€ ,et notamment les fleurs de courgette à la truffe, et le grenadin de cochon. Divin !

En savoir plus ?

Découvrir Marseille par la mer, rien de plus simple…

images[6]De mi-avril à mi-octobre, la RTM (Régie des transports Marseillais) a mis en place une navette maritime entre la Pointe rouge et le Vieux Port, ainsi qu’une seconde ligne entre le Vieux Port et l’Estaque. C’est le meilleur moyen pour découvrir Marseille par la mer à petit prix

Sur plus de 10 kms, ces 2 liaisons nous semblent incontournables: Découvrir Marseille depuis la Pointe Rouge en longeant la Corniche, les beaux quartiers du Roucas Blanc, de Malmousque, entrer dans le Vieux Port entre les forts St Jean et St Nicolas, au pied du Palais du Pharo, puis longer les digues du port jusqu’à l’Estaque; Ce trajet maritime offre une vue de Marseille différente, nécessaire pour appréhender la diversité de la ville.

Les horaires de la Navette :

– Du 13 avril au 13 octobre 2013

Un départ de chaque port toutes les heures de 7h30 à 19h30

– Du 15 mai au 15 septembre 2013

Trois départs supplémentaires de chaque port : 20h30, 21h30 et 22h30

http://www.rtm.fr/guide-voyageur/se-deplacer/navettes-maritimes

Attention toutefois, les premiers week-end ensoleillés et les horaires de coeur de journée l’été, sont à éviter, sous peine de se payer une file d’attente à la « Disney ».

L’Estaque : le « quartier-village » de tradition

A l’extrême Ouest de Marseille, le 16e arrondissement, St henri, St André. Et un peu plus loin, à la limite de l’agglo Marseillaise,l’Estaque. Décor de Marius et Jeannette, ce quartier vous plonge dans une ambiance de village innatendue, dans la 2eme ville de France.
Ancré dans la tradition, l’Estaque est un ancien port de pêche, et les rues de la ville, rappelle ce passé dédié à la mer (la rue de la Rascasse, la montée de la sardine…)
le coeur du village s’anime très régulièrement avec son tournoi de haut niveau de joute marine, ses concours de pêche.
Le coeur du village sur les hauteurs est tourné vers la mer, et nous vous recommandons la ballade entre le port et l’église.
La lumière de l’endroit a inspiré beaucoup de peintres qui ont posé leur chevalet sur ses berges (Cezanne, Monticelli..).Tout au long de l’année, des expo de peintures d’artiste contemporain célèbrent ces prestigieux ainés.les expos sur : http://estaque.over-blog.com/

Les épicuriens profiteront des terrasses ensoleillées, et des restaurants très abordables sur le port. En cherchant bien, on peut y déguster une cigale de mer pour le prix d’un plat du jour à Marseille. Quel plaisir au printemps, et en automne.
Votre communion avec les Estaquéens sera totale en achetant quelques panisses (salés) ou chichis (sucrés) le long du port.

Comme toujours, prendre un peu d’altitude vous permettra de profiter de panorama superbe sur la rade de Marseille, les îles du Frioul et le port autonome.

Le + BPP : Si le budget le permet une des meilleures bouillabaisse de Marseille se déguste au restaurant de Michel Bejeannin, plage de l ‘Estaque dans le 16 arrdt (club d’aviron à l’entrée du village) . Il fait partie des restaurateurs ayant signé la charte de la bouillabaisse, en s’engageant à respecter le recette originale bouillon de poisson de roches accompagné de 5 types de poissons (vive, congre, rouget, baudroie, rascasse).

De mi-avril à mi-octobre, une navette maritime est mise en place entre le vieux Port et l’Estaque par la régie des transports Marseillais. C’est le meilleur moyen pour découvrir Marseille par la mer à petit prix.
Navette L’Estaque:
– Du 13 avril au 13 octobre 2013
Un départ de chaque port toutes les heures de 7h30 à 19h30
– Du 15 mai au 15 septembre 2013
Trois départs supplémentaires de chaque port : 20h30, 21h30 et 22h30
http://www.rtm.fr/guide-voyageur/se-deplacer/navettes-maritimes